Les règles d'or de la cavalière


Je monte à cheval depuis l'âge de 6 ans.

Comme tous les cavaliers, j'ai connu des périodes d'arrêt. Parce que le bon mono n'était plus au rendez-vous, parce qu'il y a eu les études, parce qu'il y a eu Paris.


Comme tous les cavaliers, je me suis souvent remise en question. Parce que l'équitation est un sport qui se fait à deux. Parce que j'ai souvent pensé que c'était la faute de mes montures. Mais avec le temps, avec la maturité, on comprend que tout est dans le cavalier. Il suffit de réfléchir un peu plus, de ne pas s'énerver.
C'est à ce moment-là que j'ai réellement progressé.
Voici mes conseils, mes règles pour être, devenir, une cavalière digne de ce nom.

1. Ta monture est une partie de toi. Tu t'occuperas d'elle comme tu le fais pour toi.

2. Qu'il vente, pleuve ou grèle, tu travailleras ton cheval. Un sportif ne manque jamais un entraînement. ;-)

3. Tu écouteras ton cheval. Pour comprendre comment le manier, pour comprendre comment progresser avec lui. 

4. Tu encourageras ton cheval, même si c'est l'exercice n'est pas parfait. N'oublie jamais que le travail sur le plat n'est pas chose aisée. 

5. Tu galoperas à travers champs, sur la plage. Il prendra la main, certes, mais c'est parce qu'il est bien. Ne l'oublie pas. 

6. Tu te remettras en question. Parce que c'est dans ce sens que tu progresseras. 

7. Enfin, tu t'arrêteras lorsque l'objectif de la séance sera atteint. Ta monture n'est pas un robot, il ne faut savoir apprécier l'exercice à sa juste valeur.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Faire du sport le lendemain d'une soirée

Ma routine après le sport

Bien manger, qu'est-ce que ça veut dire ?